Newsletter

×

L'actualité webmarketing vous intéresse ? Abonnez-vous !

Utilisation plus responsable du web

Guide pour une utilisation plus responsable du web

8 février, 2022

La tendance est à la sobriété. Mobilité douce, limitation des emballages plastiques, meilleure isolation de son habitat… et évolutions des pratiques dans le domaine du web pour réduire la pollution numérique. Mais comment tendre à une utilisation plus responsable du web ? Pour réduire son empreinte carbone ? Quelles alternatives existent pour limiter l’impact écologique du numérique ? De nombreuses pistes existent pour être plus vertueux dans son utilisation du web, que vous soyez un particulier ou une entreprise.

Opter pour un moteur de recherche responsable

Ecosia : en optant pour ce moteur de recherche, vous plantez des arbres. L’entreprise allemande investit 80% de ses revenus publicitaires dans des projets de reforestation à travers le monde. Vous pouvez également installer l’extension Ecosia à votre navigateur en optant pour l’onglet “neutre en carbone”. 

Qwant : Ce moteur de recherche français protège la vie privée de ses usagers et par ricochet, il préserve de fait l’écosystème numérique. Un certain sens de l’éthique couplé à une absence de cookie pour un régime plus sain dans sa consommation du web. 

Lilo : Lilo est un moteur de recherche non seulement français mais aussi solidaire. La page d’accueil prône l’efficace adage “1 recherche = 1 don” reversé à une association de son choix parmi un panel varié. 

Ecogine : Créé par des étudiants de Polytech Nantes, le navigateur Ecogine reverse également ses bénéfices à des associations environnementales sélectionnées par le vote des internautes. 

Choisir un hébergement web écologique

Serveur = Chaleur. Alors quand on sait qu’un hébergement en utilise des milliers (de serveurs), on se dit que ça doit ventiler sévère dans les centres de données pour éviter la surchauffe. Et effectivement, la climatisation utilisée pour rafraîchir les machines engendre de gros dégâts au niveau de la consommation énergétique. La solution est d’opter pour un data center qui privilégie les énergies renouvelables ou de choisir un hébergeur engagé dans l’écologie digitale.

File vert : ce service made in France permet d’envoyer, de partager, d’héberger vos fichiers “de manière éphémère, éco-responsable et vertueuse”. L’entreprise propose un outil de calcul qui évalue en fonction de la quantité de données transférées, les émissions de CO2 qu’elles génèrent. Une bonne prise de conscience avant de cliquer sur “envoyer” ! 

PlanetHoster : cette entreprise canadienne revendique une politique de recyclage au sein de ses locaux, des infrastructures éco responsables mais aussi des centres de données utilisant une énergie verte à 100%. 

Infomaniak : étonnant de prime abord et pourtant l’hébergeur suisse a, dès 2007, mis en place une charte écologique. Parmi ses engagements, l’absence de climatiseur pour refroidir ses centres de données ou l’utilisation d’énergies renouvelables.

Trucs et astuces pour une utilisation écologique du web

Outre ces démarches vertueuses et écologiques, il y a plein de trucs et astuces pour limiter son impact énergétique numérique, réduire son bilan carbone digital et mettre en place une approche éco responsable. 

Utiliser une police green ecofont

Savez-vous qu’une typographie fine utilise moins d’encre à l’impression ? Formulée comme telle, cette affirmation tombe sous le sens et pourtant nous sommes loin d’avoir ce réflexe ! Parmi les typographies les plus économes, on note la Century Gothique, la Ryman Eco ou la Ecofont qui comprend des petits trous qui n’altèrent pas sur la qualité de lecture du document imprimé.

Réduire la taille de ses images

Si vous disposez d’un site internet, pensez à compresser vos images. Ce réflexe permet de conserver une bonne qualité, tout en accélérant le temps de chargement de la page. La meilleure option étant tout de même d’utiliser des images vectorielles, encore moins énergivores.

Adopter des gestes simples au quotidien

Pour réduire sa consommation énergétique et de facto son empreinte carbone, on peut adopter de petits gestes simples au quotidien. Éteindre sa box internet et son ordinateur quand on s’absente, effacer ses mails, choisir le reconditionné plutôt que le neuf, stocker localement ses données en évitant au maximum de se servir du cloud… Des réflexes que nous connaissons et qu’il nous reste plus qu’à adopter au quotidien.

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez actionner votre transition écologique dans le domaine du web ? L’équipe Digitalkeys est pleine de ressources pour vous conseiller et vous orienter vers les meilleures alternatives ! Nous vous invitons à nous contacter (en évitant les PJ pour minimiser l’impact environnemental 😉 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux @digitalkeys 🚀

LinkedInTwitterInstagram et YouTube  

experts digitalkeys




Soumettre un projet

totop