Google passe à 4 Adwords dans les SERPs. Au revoir les résultats naturels ?

Google fait encore des émules avec ses publicités dans les résultats naturels.Les Adwords et le système d’enchère est l’un des business model les plus brillants du web. Il n’est pas surprenant que celui-ci vienne des mêmes ingénieurs qui ont révolutionnés la recherche sur internet détrônant en quelques mois AOL, Lycos, Altavista, Opéra et consort.

Aujourd’hui, la publicité reste en grande partie la source de revenues du géant mais il diversifie les canaux et devient moins dépendant de Google Search. Youtube et le mobile progressent très rapidement. Gmail a également dépassé le milliard d’utilisateurs et devient de plus en plus intéressant pour les publicitaires.

Graphique évolution croissance et chiffre d'affaire/résultats de Google/Alphabet en millions entre 2013 et 2015

Evolution du chiffre d’affaires et du résultats net de Google devenu Alphabet en millions entre 2013 et 2015. La courbe jaune indique l’évolution en pourcentage des résultats tandis que la courbe orange illustre l’évolution du CA – Source : Alphabet

La diversification des canaux de revenus publicitaires est un avantage très important pour Google car cela lui permet de répartir les risques de manière plus mesurée. Aujourd’hui, la publicité dans les SERPs est moins stratégique que par le passé et Sundar Pichai (PDG de Google désormais filiale d’Alphabet dont le CEO est Larry Page) peut ainsi devenir plus agressif et moins faible vis-à-vis des institutions.

Dans ce contexte, Google passe la vitesse supérieure et propose aujourd’hui un quatrième résultat publicitaires dans les SERPs. On passe dès lors à 4 Adwords dans les SERPs sur 20% des requêtes.

Evolution du nombre de mots-clés présentant 4 blocs Adwords en haut de pages parmi la base de données de Moz

Evolution du nombre de mots-clés présentant 4 blocs Adwords en haut de pages parmi la base de données de Moz – Source : Moz

Les requêtes concernées sont toutes concurrentielles et vont donc engranger davantage de revenues pour le géant du web qui vient il y a quelques semaines de devenir la plus importante capitalisation boursière devant Apple… bizarre !

Par ailleurs, le même article de Moz cité en source du graphe ci-dessus nous indique que Google a décidé de switcher les blocs Adwords à droite de la page (place du Knowledge Graph et de Google Shopping) par le bas de la page (ancienne place de Google Suggest).

Comparaison de l'évolution du nombre de blocs Adwords à droite de la page et en bas de page dans le temps.

Comparaison de l’évolution du nombre de blocs Adwords à droite de la page et en bas de page dans le temps. On note clairement qu’il y a un changement de tendance et que Google a choisi après une période de test de supprimer les blocs de droite et de les répartir en haut et en bas de page.

On note clairement qu’il y a un changement de tendance et que Google a choisi après une période de test de supprimer les blocs de droite et de les répartir en haut et en bas de page.