employee advocacy

Le programme “Employee Advocacy”

L’EMPLOYEE ADVOCACY OU QUAND VOS COLLABORATEURS BOOSTENT VOTRE VISIBILITE SUR LES RESEAUX SOCIAUX !

Il est un capital dans lequel les organisations omettent bien souvent d’investir : leurs collaborateurs. Lorsque votre entreprise prend la parole sur les réseaux sociaux, cette voix peut être décuplée par l’ensemble des collaborateurs qui la composent. Cela vaut particulièrement pour des réseaux sociaux comme LinkedIn. Ce dispositif que l’on nomme « employee advocacy » ou « programme ambassadeurs » génère des bénéfices insoupçonnés mais nécessite une mise en application dans les règles pour s’assurer de sa réussite.

Employee advocacy : quezaco ?

L’employee advocacy est un programme qui vise à mobiliser les collaborateurs d’une entreprise afin qu’ils prennent la parole en votre nom, accroissent la visibilité de votre marque sur les réseaux sociaux et représentent les valeurs clés de votre entreprise.

En clair : l’employee advocacy permet de faire de vos employés les ambassadeurs de votre entreprise. Mais qui dit « ambassadeur » ne dit pas « communicant ». En prenant la parole en votre nom sur les réseaux sociaux, les collaborateurs ne se substituent pas à votre service communication-marketing, mais amplifient leurs actions. Raison pour laquelle, ce programme doit être piloté avec précision par votre service de communication-marketing qui définira un ensemble de règles qui sont en accord avec vos valeurs, votre identité et votre stratégie.

L’Employee advocacy : pour qui ? pour quoi ?

On considère à tort que le programme employee advocacy est uniquement réservé aux grandes structures de par leur volume de collaborateurs. La réussite et la qualité de ce type de programme se mesure non moins par la quantité des personnes engagées que par la qualité des messages diffusés. Que vous soyez une start-up, une PME ou une très grande entreprise, vos collaborateurs constituent de par leur expertise, un capital humain de grande valeur sur lequel vous pouvez vous appuyer.

Aussi, ne pensez pas volume (et donc moyens) mais plutôt message (et donc objectifs) car 10 collaborateurs « engagés » avec des messages forts auront davantage de portée que 100 collaborateurs « suiveurs » sans message particulier.

 

employee advocacy

 

 

Se pose ensuite la question de la finalité. En effet, pourquoi dépenser autant d’énergie et mobiliser les équipes quand finalement, il vous suffît de déployer une stratégie d’achat média ?

La réponse est simple : pour des résultats optimaux miser sur les deux. En effet, il ne s’agit pas de choisir entre l’organique ou le payant mais de constituer une synergie entre ces deux leviers.

Là où vos campagnes payantes vous permettront de cibler efficacement des audiences avec des messages clairs et concis, l’employee advocacy vous permettra de porter de manière organique les valeurs humaines et immatérielles de vos messages publicitaires.

L’Employee advocacy : par où commencer ?

Lors de la mise en place d’un programme d’employee advocacy, la principale, et la plus cruciale des étapes est la mobilisation de vos collaborateurs. A n’en pas douter, vous avez déjà, à maintes reprises, invité vos collaborateurs à partager vos contenus sur les réseaux sociaux, lors de réunions ou d’échanges informels mais sans succès. Et pour cause ! Vous avez omis cet élément crucial qu’est la présentation des bénéfices communs de ce type de programme. En effet, ce programme permet aux collaborateurs de valoriser leurs expertises, de prendre la parole de manière opportune sur les réseaux sociaux, de soigner leur eReputation et qui sait, de devenir un incontournable des réseaux sociaux (un influenceur). Vous concernant, il vous permet de valoriser vos collaborateurs, de les responsabiliser sur l’image de votre entreprise et de partager avec eux un projet commun et fédérateur.

L’Employee advocacy : soulever les craintes et les barrières

La seconde étape consistera à lever les freins ou peurs des collaborateurs qui craignent de parler en votre nom et c’est là qu’interviennent les fameuses règles du programme. En effet, les règles du programme employee advocacy ne visent pas à « modérer » les propos de vos collaborateurs qui pourraient se sentir brimer, mais à poser un cadre au sein duquel ils peuvent librement évoluer. Grâce à ce cadre, vous pourrez lister les sujets et contenus qu’ils sont autorisés à partager, et ceux pour lesquels il est proscrit de s’exprimer. Ce cadre permet en outre de leur rappeler le cadre légal de la prise de parole sur les réseaux sociaux qui vaut pour tout le monde.

D’autres collaborateurs peuvent ne pas se sentir légitimes ou ne pas savoir comment s’y prendre. Ici encore, une formation de quelques heures leur permettra d’être à l’aise, d’assimiler rapidement les techniques de prise de parole sur les réseaux sociaux et générera un sentiment de confiance au sein des équipes. Cette formation permettra en outre d’améliorer les profils des collaborateurs sur les réseaux sociaux ce qui peut constituer un vrai plus pour leur carrière professionnelle. A cette occasion, vous pourrez les accompagner s’ils souhaitent disposer d’une photographie professionnelle, veulent rédiger un résumé de qualité, utiliser un header attractif aux bonnes dimensions, intégrer des groupes de discussions, etc.

L’Employee advocacy : partager les informations clés

La réussite du programme d’employee advocacy dépend également de votre capacité à partager avec les équipes les informations clés de votre entreprise.  C’est là qu’interviennent les outils car il est inefficace de mentionner en réunion l’actualité majeure que vous souhaitez diffuser, le moment s’y prêtant guère. Pour partager efficacement vos sujets, vous pouvez créer un fil d’actualité dédié sur le réseau social interne de votre entreprise et l’alimenter avec des informations clés que vous escomptez diffuser, des actualités majeures que vous avez veillées, des posts pertinents diffusés par les collaborateurs et que vous souhaitez partager. Il faudra en ce cas inviter vos collaborateurs à consulter régulièrement ce fil afin de rester au fait des sujets clés à partager. Certains outils permettent également de publier au nom des collaborateurs qui vous y autorisent, des informations et actualités. Si ces outils sont très efficaces pour diffuser des informations via les comptes des équipes, ils ont le désavantage de publier des messages similaires et ce quel que soit le profil. Cette approche peut rendre inefficace votre programme d’employee advocacy qui, rappelons-le, repose principalement sur le capital humain de la communication de votre entreprise. Aussi, il conviendra d’utiliser ces outils avec parcimonie et seulement et uniquement pour les informations très importantes de votre organisation, comme un rachat, une fusion, une réorganisation, etc.

 

L’employee advocacy génère des bénéfices insoupçonnés pour votre entreprise, votre communication et votre image de marque. La réussite de ce type de programme repose sur une organisation cadrée, un accompagnement des équipes personnalisé, une écoute active et surtout, une confiance accordée sur les messages clés que souhaitent partager vos collaborateurs. Soulignons enfin que c’est un programme vertueux pour votre entreprise car il valorise significativement votre marque employeur et contribue, par ce biais à attirer les meilleurs profils.

Vous souhaitez être aidé dans la mise en place de votre programme d’employee advocacy ? N’hésitez pas à faire appel à l’expertise de notre pôle Content Marketing qui élaborera à vos cotés un programme personnalisé. Vous êtes intéressés par une formation? Nous sommes à votre écoute !