SEO : Le HTTPS incontournable à moyen terme

Tous les consultants SEO agence, annonceurs et freelance sont un jour ou l’autre passé par l’annonce officielle de Google annonçant le HTTPS comme critère de classement dans les SERPs. La volonté de Google de sécuriser le web est logique mais elle était loin d’être suivie par la communauté internationale des webmasters.

A l’époque, seulement 2,4% des sites web du top 1 million de BuiltWith (classement basé sur le trafic) utilisaient le protocole de transfert sécurisé sur leurs sites. Aujourd’hui, ils sont 7,9% toujours d’après BuiltWith. La progression est encourageante mais à l’échelle du web, les sites utilisant le HTTPS sont moins de 0,1%.

Graphe évolution du HTTPS au niveau du web

Evolution du nombre de site utilisant le protocole de transfert HTTP avec une couche de chiffrement en SSL à différentes échelles du web (Source : BuiltWith).

HttpArchive.org, site de données soutenu par WebPage Test montre que sur 500 000 URLs analysées, la progression au niveau du HTTPS est croissante. On remarque d’ailleurs que l’annonce de Google a entraîné quelques migrations (CMS ou sites majeurs).

Evolution du passage au HTTPS après l'annonce de Google en août 2014

Evolution du passage au HTTPS après l’annonce de Google en août 2014 (Source : HttpArchive.org)

Le mouvement est entamé mais beaucoup trop lent. Les premières études ont effectivement montré un impact limité du HTTPS sur le positionnement des sites web. Après un an, SearchMetrics est revenu sur la comparaison de l’évolution de la visibilité entre l’évolution du positionnement HTTP et HTTPS et a montré que les deux courbes étaient proportionnelles indiquant un impact mineur de ce signal.

Graphe évolution positionnement HTTP vs HTTPS

Graphe sur l’évolution du positionnement entre le HTTP et le HTTPS avant et après l’annonce du boost SEO du HTTPS sur son blog (Source : SearchMetrics)