noel e-commerce facebook

Social média spécial Noël #1 : 6 tendances clés que les marques doivent connaître

Les chiffres 2018, les tendances webmarketing 2019, le “Guide de Noël” en 6 points clés.

Nous aurons beau fuir la lumière sous nos pulls à grosse maille rouge, éviter tout contact avec une substance aqueuse non alcoolisée, et supplier mamie de ne pas nourrir les enfants après minuit, cent ans de cinéma nous auront appris qu’un Noël mal préparé est un cauchemar annoncé.
Or pour les consommateurs en quête du cadeau parfait, comme pour les marques en vue d’un coin de parquet sous le sapin, préparer Noël c’est d’abord se montrer particulièrement attentif, aux chiffres ! Bilan 2018, nouveaux comportements, tendances statistiques dégagées par les réseaux sociaux…
A travers leur « Guide de Noël 2019 », Facebook et Ipsos nous proposent d’aborder l’essentiel en 6 points.

Les acheteurs s’y prennent plus tôt et en font plus qu’avant

 
Selon l’enquête réalisée en interne par Facebook et en externe par Ipsos, les conversions commencent à augmenter dès octobre. L’an passé, 43% des consommateurs ont débuté leurs achats de Noël au mois de novembre et 10% les ont achevés avant le premier décembre. Globalement, 50% des achats de fêtes de fin d’année ont eu lieu avant le lundi 3 décembre 2018.

 “A Noël, les consommateurs ne tolèrent pas les mauvaises expériences d’achat”

Avant d’entamer leurs courses, les consommateurs ont tendance à échanger avec les marques via divers canaux. Ils tolèrent d’autant moins les délais et les déconvenues que Noël revêt une importante charge émotionnelle. Or l’expérience se complique singulièrement lorsque l’achat est réalisé à partir d’un mobile. A l’échelle mondiale, 85% des consommateurs auraient rencontré des difficultés au moment d’effectuer un achat de Noël depuis leur smartphone. Un chiffre d’autant plus problématique que l’achat sur mobile au moment des fêtes a cru de 22% entre 2017 et 2018.

Les stories sont le nouveau lèche-vitrine

Quelque 63% des utilisateurs en quête de cadeaux de Noël ont regardé ou publié des vidéos à travers les stories de plateformes variées comme Snapchat ou Instagram. Au cours de la même période, plus d’un tiers des millennials et de leurs parents ont déclaré que des vidéos diffusées par des influenceurs sur les médias sociaux les avaient aidés à choisir un produit. Concrètement, 69% des acheteurs estiment que les stories sont un excellent moyen de découvrir et de se familiariser avec de nouveaux objets et services.
 

Les consommateurs achètent en magasin

En dépit d’une croissance de 18% enregistrée par l’e-commerce mondial en 2018, les 30 milliards de dollars rapportés par les ventes en ligne représentent à peine plus de 15% du marché total de la vente au détail. Pourquoi ? A Noël plus qu’en toute autre occasion, les consommateurs se rendent en magasin pour mieux juger des produits, mais également pour s’imprégner de « la magie de Noël », difficilement reproductible en ligne. Selon eMarketer, 42% des consommateurs américains déclarent fréquenter les magasins pour leur ambiance festive, tandis que 27% déclarent faire leurs achats en boutique pour passer du temps en famille.

Les moments clés de la consommation s’internationalisent

A l’échelle mondiale, les achats réalisés lors du Black Friday et du Cyber Monday étaient respectivement en hausse de 9% et 15% entre la fin de l’année 2017 et 2018. La fête des célibataires (née en Chine et aujourd’hui connue sous le nom de “11/11”) est également associée à une croissance du nombre de conversions (+25% au cours de la même période). Cette fête connait un succès grandissant en Europe, ou encore en Turquie avec +6% de vente par rapport à 2017. En bref, le calendrier promotionnel s’élargit de plus en plus. Les marques ont donc tout intérêt à en tenir compte, en cessant de concentrer l’intégralité de leurs efforts sur un ou deux moments clés de l’année.
 

 

La messagerie instantanée fidélise les clients

De plus en plus de clients se servent de messageries instantanées pour contacter les commerces. D’après Facebook, quelque 20 milliards de messages s’échangent chaque mois entre particuliers et entreprises sur Messenger. Un usage qui gagne en importance puisque 65% des consommateurs se déclarent plus susceptibles de réaliser leurs achats de Noël auprès d’entreprises qu’ils peuvent contacter par messages. Parmi les messages en question, 48% sont destinés à obtenir de plus amples informations sur un produit. Quelque 43% sont rédigés en vue d’acheter un produit. Et 37% sont en quête d’éléments au sujet d’une boutique.
Si, à Noël, il est donc particulièrement important de soigner l’expérience client en magasin, il l’est tout autant de répondre présent sur les réseaux sociaux, de proposer de nombreuses interfaces d’échange avec le consommateur, et de flatter les Pénates dès le mois d’octobre. Noël, c’est l’occasion idéale de faire redécouvrir sa marque et de tisser des liens privilégiés avec ses clients. Inspirons-les !
 
 Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre blog et nos réseaux sociaux !